Belgique Le SLFP réclame urgemment l’instauration du sport de manière structurée à la police.

Une étude menée à la demande de la police fédérale en 2015 avait mis en lumière les mauvaises conditions physiques des policiers de plus de 40 ans. Leur indice de masse corporelle se situait au-dessus des normes. Des policiers jugés donc trop gros mais pour lesquels aucun programme sportif n’a été proposé depuis lors. L’épreuve physique d’entrée à la police a par contre, elle, été rendue plus stricte, comme expliqué dans le détail dans l’article ci-dessous. En revanche, pour ce qui est des policiers déjà en fonction, le SLFP attend toujours une solution. Le syndicat de police, par la voix de son président Vincent Gilles, dénonce une absence de programme sportif préjudiciable à la qualité des interventions des effectifs.

(...)