Belgique

Déjà 600 000 vues pour les clips de la campagne Injuste.be contre le gouvernement fédéral.

La campagne de marketing agressif orchestrée sur le Web par le PS contre le "gouvernement MR-N-VA" est un succès. Enfin… du point de vue socialiste en tout cas. En effet, depuis mardi matin, quelques petites vidéos dénonçant les mesures de la nouvelle coalition fédérale de centre droit sont diffusées sur Internet par le PS. Bilan officiel à ce stade : 600 000 "vues" sur Youtube et Facebook, ainsi que 32 000 "partages" de ces mêmes clips sur Facebook. Ce sont les chiffres donnés officiellement par le boulevard de l’Empereur.

Les conséquences du futur saut d’index

Pour rappel, dans ces saynètes (que l’on peut trouver sur le site www.injuste.be), on voit un acteur en costume élégant s’approcher de différentes personnes censées représenter les citoyens belges pour leur prendre tantôt un peu de diesel, quelques gorgées de leur tasse de café, tantôt un morceau de leur tarte. "Bonjour, c’est pour le gouvernement MR-N-VA", explique en subtilisant ces différents produits l’acteur principal. Pour l’anecdote, ce dernier a une cravate jaune (la couleur des nationalistes flamands) et bleu (la couleur des libéraux). Essentiellement, les mises en scène visent à illustrer les conséquences du futur saut d’index pour Monsieur-tout-le-monde.

Le PS en toile de fond

Même si, au début, le PS n’est pas apparu clairement comme étant à l’origine de cette campagne "virale" sur les réseaux sociaux, le message assez limpide a très vite permis d’en identifier l’origine politique : le PS, donc, jouant à fond son nouveau rôle d’opposition depuis la constitution du gouvernement Michel (MR-N-VA-CD&V-Open VLD).

Ceci dit, cette vive opposition des socialistes devraient se calmer un peu. En effet, le PS ne compte pas lancer de nouvelles attaques de ce genre toutes les semaines pendant cinq ans… "On a voulu marquer le coup ici parce que les atteintes au pouvoir d’achat - mais aussi aux pensions, aux soins de santé, etc. - étaient telles qu’il nous semblait nécessaire de mobiliser largement, explique Caroline Tirmarche, la nouvelle porte-parole du Parti socialiste. Mais on agit aussi de plein d’autres façons. Pour la suite, on verra à chaque fois au cas par cas la meilleure façon de faire en fonction des thèmes qu’on souhaite aborder".

Tiens, combien a coûté au PS cette campagne marketing dénonçant les conséquences sociales supposées de la future politique du gouvernement Michel ? "On ne diffuse pas de chiffres, explique encore la porte-parole du parti. Mais on a tout fait en interne et donc on a vraiment réduit au maximum le coût de réalisation de ces vidéos".

Le PS est bien passé par une société privée mais, toujours selon la voix officielle du parti, il s’agissait uniquement de faire réserver le nom de domaine du site web www.injuste.be et les encarts publicitaires accompagnant la campagne.