Belgique

En tout, les Belges ont mené des grèves durant 247.718 jours en 2017. 

L'année précédente, ce chiffre était quasiment deux fois plus conséquent, rapporte De Standaard mardi. La Belgique était en bonne voie pour enregistrer l'année la plus calme sur le plan des mouvements syndicaux en une décennie, mais lors du dernier trimestre le nombre de jours de grève a connu une remontée.

La FGTB a mené une action de grande ampleur le 10 octobre dernier dans les services publics, mettant à l'arrêt les bus, trams, trains et services postaux. En décembre, une manifestation nationale a aussi été organisée.

En tout, 247.718 jours de travail ont été perdus en raison de grèves, selon les chiffres de l'ONSS. Cela représente 63 jours de grève par millier de travailleurs.

En dépit, de l'augmentation des mouvements de grogne fin 2017, cette année est restée relativement calme depuis la mise en place du gouvernement de Charles Michel.

En 2016, plus du double de jours ont fait l'objet d'action de grèves, et 3,5 fois plus en 2014, première année de la coalition au pouvoir.