Belgique

L'évêque de Bruges, Mgr Jozef De Kesel, devient le nouvel archevêque de Malines-Bruxelles, a annoncé vendredi le représentant de la conférence épiscopale Tommy Scholtes. Il entrera officiellement en fonction le 12 décembre à 15H00 "lors de la prise de possession de la cathédrale". Il deviendra également évêque des armées. "Je lui présente mes voeux et suis heureux qu'il prenne ma succession", a déclaré Mgr Léonard. Ce dernier avait remis le 6 mai dernier, jour de ses 75 ans, sa démission au pape François et ce, conformément au code de droit canon. Le nonce apostolique, Giacinto Berloco, avait alors entamé ses consultations en vue de trouver un successeur au Primat de Belgique.

De son côté, Mgr Jozef De Kesel s'est dit heureux de cette nomination, une nouvelle qu'il a partagée par téléphone avec le cardinal Danneels, dont il est proche. Face à la presse, l'évêque de Bruges a notamment abordé la place de la religion dans la société et la crise de l'Eglise. Il a par ailleurs évoqué l'islam.

Le nom de l'évêque de Bruges avait été régulièrement cité parmi les favoris à la succession de Mgr Léonard, de même que celui de l'évêque d'Anvers, Mgr Johan Bonny, et celui de l'abbé d'Orval Lode Van Hecke.

Jozef De Kesel occupe le siège épiscopal de Bruges depuis le 25 juin 2010 en remplacement de Mgr Roger Vangheluwe poussé à la démission après avoir été mis en cause dans une affaire de pédophilie.

Auparavant, il avait occupé pendant huit ans les fonctions d'évêque auxiliaire de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles pour le vicariat de Bruxelles, puis, en 2010, pour quelques semaines, celles d'évêque auxiliaire pour le vicariat de Malines et du Brabant flamand.