Belgique

"La tournée ?Ce sera sans moi !"

LIÈGE Nous l'avions annoncé en exclusivité : le ministre Michel Daerden, a enregistré un disque, la Daerden's song, qui est dans le commerce depuis ce matin. Le ministre ne chante pas : il parle. Et il n'est pas seul dans sa chanson. Une voix liégeoise, Betty La Ferrara, chante (admirablement) et Pierre Theunis dialogue avec le ministre. C'est lui, Pierre Theunis, qui a eu l'idée de faire enregistrer Michel Daerden : "Depuis quatre ans, Michel Daerden me demande d'animer sa présentation de voeux, au Forum de Liège. Cette année, j'avais écrit une chanson sur lui. Ma manière de faire un cadeau aux gens que j'aime bien. Pendant cette chanson, j'avais eu l'idée de tendre le micro à Michel. Il ne s'agissait pas qu'il chante, mais qu'il réplique. Je sais qu'il est très fort pour ça. "

Le soir même, l'idée de faire un CD ensemble était dans l'air. "Bien sûr, la médiatisation incroyable de Michel Daerden y est pour quelque chose. Mais je ne voulais pas entrer dans la caricature, même si cela nous avait fait vendre plus de disques. Nous voulions une vraie chanson."

Betty La Ferrara : "Michel Daerden est un homme qui a l'air d'être un grand parleur. Mais en studio, il était terrorisé."

Propos que Michel Daerden juge un peu excessifs : "Je voyais ces musiciens, ces casques, ces micros... Je me demandais si tout cela était vraiment nécessaire juste pour dire quelques phrases. Mais c'est vrai que je n'étais jamais entré dans un studio d'enregistrement et que ma réaction m'a rappelé pas mal de gens que j'ai vu monter pour la première fois à la tribune du sénat ou du parlement."

La chanson fait allusion aux karaokés. Vous pratiquez ?

"Ah oui ! J'adore le karaoké ! Mais même avec un karaoké, les résultats ne sont guère probants. Dans mon adolescence, il y avait des petits orchestres partout dans les villages et j'avais un certain nombre d'amis qui avaient décidé de faire un orchestre, Les Gavroches. On m'a testé à la voix, à la guitare et au piano. Évidemment, y a rien qu'allait... Ça ne m'a pas empêché de les suivre. Je les ai aidés dans leur organisation."

Vous avez encore le temps d'écouter de la musique ?

"Dans la voiture. Parfois, je fredonne. C'est surtout pour tester ma mémoire. De temps à autre, j'assiste à un concert. Je suis allé voir Aznavour et aussi Hallyday qui me rappelle mon adolescence. J'ai une préférence pour la chanson française. Parce que c'est celle que je comprends le mieux."

Après le disque, la tournée ?

"La tournée ? Ça, ce sera sans moi !"



© La Dernière Heure 2007