Belgique

Michel Lelièvre ne sera pas libéré sous bracelet électronique prochainement. Le tribunal de l'application des peines, qui devait se pencher mardi sur sa demande, a reporté le dossier impliquant l'acolyte de Marc Dutroux.

Aucune nouvelle date n'est avancée, rapporte lundi RTLinfo. Selon l'avocate de M. Lelièvre, ce dernier a perdu le logement dans lequel il devait habiter, à la suite "d'un concours de circonstances". Il cherche actuellement un nouveau logement et quand il l'aura trouvé, le dossier sera réintroduit.

Michel Lelièvre, acolyte de Marc Dutroux, a été condamné à 25 ans de prison pour l'enlèvement de Sabine, Laetitia, An et Eefje.