Moureaux: "Je sais ce que je dis, pas comme tous ces cafards"

Valentine Van Vyve Publié le - Mis à jour le

Belgique



L'Europe est-elle anti-sociale ? "Elle est très majoritairement à droite, avec des gens qui ne savent pas ce que sont les souffrances"

BRUXELLES Le PS se cherche-t-il ? On l'a dit "perdu", orphelin d'Elio Di Rupo. Philippe Moureaux, le vice-président du Parti socialiste, a défendu, sur le plateau de "L"Indiscret", l'attitude "au-dessus de la mêlée", du Premier ministre. Par contre, il regrette l'attitude plus policée d'autres membres du parti. "Il faut y aller un peu plus fort. Il faut taper pour que les frémissements deviennent des réalités". "En dehors des ministres, d'autres acteurs peuvent pointer tous les défis d'aujourd'hui". Lui, par exemple, n'a pas sa langue en poche. "Je dis ce que je pense, ce qui n'est pas le cas de tout le monde", a-t-il poursuivi. "Je sais ce que je dis, pas comme tous ces cafards", a-t-il enchainé, tournant son regard vers certains membres du PS...

Le PS et les "affaires"

Didier Donfut a été mis en question cette semaine. "Coucou, revoilà Donfut", titrait d'ailleurs La Libre Belgique en référence à sa candidature aux Jardins de Wallonie, après avoir été embourbé dans les "affaires" carolos. Philippe Moureaux s'est insurgé contre ces "attaques". "Il avait commis des erreurs, mais il les a payées cash". Cette fois-ci, "le fonctionnement est parfaitement transparent et démocratique" a dit M. Moureaux. "Et cela fait les unes de certains journaux. C'est un scandale!"

L'austérité et l'Europe

L'Europe est-elle anti-sociale ? "Elles est très majoritairement à droite, avec des gens qui ne savent pas ce que sont les souffrances", a déclaré à cet égard le bourgmestre de Molenbeek.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner