Belgique Elle prête serment ce vendredi dans la commune de Londerzeel. Son père est marocain et sa maman belge. La politicienne se considère comme "une vraie flamande".

Agée de 34 ans, Nadia est conseillère communale depuis 2006 et était tête de liste N-VA lors des élections communales d'octobre 2012. Le parti nationaliste avait, à l'issue du scrutin, formé une coalition regroupant également le CD&V et sp.a-Groen, avec un accord d'alternance à mi-mandat. Début 2014, Mme Sminate était devenue échevine du budget, des finances et du personnel.

Elle a également siégé à la Chambre entre 2010 et 2014 et est, depuis le 1er juin 2014, parlementaire flamande.

Nos confrères de Het Laatste Nieuws lui consacre une demie-page dans leur édition de ce vendredi. Interrogée sur ses origines marocaines, elle répond "je ne me sens pas allochtone, j'ai reçu une éducation flamande. Je ne parle d'ailleurs pas l'arabe ce qui est dommage car je n'ai jamais su beaucoup communiquer avec ma grand-mère paternelle".  La famille déménagera rapidement de Bruxelles afin de "ne pas vivre qu'entourée de Marocains. Il y a 34 ans, mon père a ainsi été le premier marocain à s'installer à Londerzeel. ce n'était pas évident...". 

Est-elle pour autant devenue nationaliste militante en s'engageant dans le parti de Bart De Wever lui demande ensuite le journal? "Je ne suis pas celle qui va entonner en premier main sur le coeur le Vlaamse Leeuw ou porter le drapeau flamand... mais je respecte beaucoup ces symboles."   

Pour la petite histoire, il y a quelques années, la jolie bourgmestre s'était faite remarquer en posant en lingerie fine pour l'élection de Miss Handelsgids. "C'était fun lorsque j'étais étudiante, mais je ne le referais plus aujourd'hui !" commente-t-elle.