Nollet : "L'administration wallonne n'est plus politisée"

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Pour Jean-Marc Nollet, attribuer une couleur politique à chaque directeur ne relève pas de la politisation


BRXUELLES La politisation en Wallonie, c'est fini, malgré le brouillard que le MR fait peser sur les progrès réalisés, a affirmé samedi le ministre wallon de la Fonction Publique, Jean-Marc Nollet(Ecolo), dans les colonnes du quotidien Le Soir.

La nomination des directeurs du Service public de Wallonie (SPW) s'est faite avec la complicité d'Ecolo qui "y trouve son compte", avait affirmé mardi dernier le chef de groupe MR au parlement wallon, Willy Borsus.

Selon le Groupe d'étude et de réforme de la fonction administrative (Gerfa), 37 des nouveaux directeurs du SPW, soit 57% des postes, sont étiquetés PS. Le cdH se classe deuxième avec 19 directeurs (23%), tandis que le MR est troisième, avec six postes. Ecolo n'a placé que deux directeurs.

Pour Jean-Marc Nollet, attribuer une couleur politique à chaque directeur ne relève pas de la politisation. Celui-ci a le droit d'avoir une opinion et une vie en dehors de son métier. Le phénomène de la politisation a bien existé, mais les nouvelles procédures mises en place pour garantir l'indépendance de la sélection des candidats aux postes de directeur y ont mis un terme.

D'après le ministre écologiste, les 67 nominations dont on a parlé ces jours-ci sont uniquement basées sur les compétences.

De plus, les mandats des directeurs seront limités à une législature, à partir de 2015.

Enfin, les candidats à un mandat de direction dans la fonction publique devront à l'avenir décrocher un certificat de managment public à l'Ecole de l'administration.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner