"Nous ne pouvons attendre que le nuage se dissipe"

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Le commissaire européen aux Transports, Siim Kallas, a appelé lundi à une gestion plus coordonnée de l'espace aérien, afin de dégager un maximum de couloirs sans compromettre la sécurité


L'espace aérien belge fermé jusqu'à lundi 20h


Déjà plus de 700 vols Brussels Airlines annulés

Brussels Airlines rapatrie dix avions vides, grosses pertes pour Liège Airport


Thomas Cook annule ses voyages depuis la Belgique jusqu'au 21/4


33.000 clients de tour-opérateurs belges sont bloqués


Expert : "L'éruption et la colonne de cendre ont nettement diminué"


80.000 places de plus sur les Eurostar Paris-Londres


Les compagnies réclament la réouverture de l'espace aérien

Photos: Eruption volcanique en Islande


BRUXELLES Le commissaire européen aux Transports, Siim Kallas, a appelé lundi à une gestion plus coordonnée de l'espace aérien, afin de dégager un maximum de couloirs sans compromettre la sécurité. "Il est maintenant clair que nous ne pouvons pas attendre simplement que le nuage se dissipe", a-t-il dit.

Les derniers jours ont vu des réactions en ordre dispersé des différents organismes nationaux de gestion du trafic aérien. "Ce n'est pas tenable", selon M. Kallas.

Une réunion impliquant notamment la Commission européenne, Eurocontrol, les autorités nationales et l'industrie est en cours actuellement et doit déboucher sur des propositions techniques, qui seront présentées aux ministres des Transports des 27. Ceux-ci doivent en effet se concerter lundi après-midi par téléconférence.

La Commission européenne a par ailleurs commencé à évaluer les conséquences économiques des perturbations aériennes, a indiqué M. Kallas.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner