Belgique

Le président du MR Olivier Chastel a une nouvelle fois défendu samedi la politique migratoire menée par le gouvernement fédéral, cible de nombreuses critiques de l'opposition au cours des dernières semaines. "Humaine et ferme, elle se veut accueillante avec tous ceux qui ont besoin de protection et stricte avec ceux qui abusent de nos lois ou de notre hospitalité", a affirmé M. Chastel lors des voeux de son parti à Wavre.

"Cette problématique complexe nécessite de la nuance et de la pédagogie face aux raccourcis de ceux qui la caricaturent", a-t-il poursuivi, avant d'estimer que l'exécutif fédéral respectait "toutes ses obligations et faisait de la Belgique une terre d'accueil mais aussi un Etat de droit".

Le chef de file des libéraux a ensuite fustigé ceux pour lesquels "la seule alternative est l'ouverture des frontières et une régularisation massive de ceux qui refusent de demander l'asile ou qui en sont déboutés".

"Nous ne voulons pas d'une jungle de Calais bis en Belgique, sur le chemin de la Grande-Bretagne", a-t-il conclu. QUJ