Belgique Alors que les offres sont analysées par la Défense, le dossier du remplacement du F-16 redescend dans l’arène politique. Pour rappel, comme le révélait "La Libre" mardi matin, une étude réalisée par Lockheed Martin, fabriquant du F-16, datée du 26 avril 2017, indique que les avions de la Force aérienne peuvent, dans certains cas, dépasser leur potentiel généralement admis de 8 000 heures de vol. Et donc voler bien au-delà de 2023, moment à partir duquel ils devaient être mis progressivement hors service. Cette prolongation étant envisageable après des modernisations évaluées à 1 milliard d’euros. La prolongation des capacités de vol des F-16 belges ne devait être un secret pour personne.


(...)