Belgique

Les pompiers ont mené une centaine d'interventions dans la nuit de jeudi à vendredi en raison de puissants orages dans les localités de Philippeville, Walcourt et Florennes, en province de Namur, a indiqué à Belga le porte-parole de la zone Dinaphi (Dinant-Philippeville).

Les équipes sont intervenues principalement pour des toitures arrachées, des routes inondées, des arbres sur la route ou des fils électriques endommagés, selon le capitaine Gilles Boonen.

A Hamoir, "certains ont eu la peur de leur vie"

Les scouts néerlandophones ont été relogés

Un mouvement de jeunesse néerlandophone d'une trentaine de jeunes a dû quitter son lieu de camp en urgence en raison des intempéries qui se sont abattues à Comblain-la-Tour (Hamoir, province de Liège) durant la nuit de jeudi à vendredi. Un garçon de 13 ans a été hospitalisé pour une fracture du poignet. Le groupe a été relogé à la "Maison des Polonais". L'organisation qui accueillait le mouvement de jeunesse sur ses terres, appelées le "Parc des Polonais", a pris en charge l'entièreté des jeunes présents afin de les mettre à l'abri. Le jeune adolescent blessé par la chute d'une branche a quant à lui été transporté à l'hôpital. Le garçon de 13 ans originaire de Gent est le petit-fils d'un des gérants de la "Maison des Polonais".

Peu avant 5h00 du matin, la phase communale d'urgence a été déclenchée. Outre le camp scout, le camping "Le Rocher de la Vierge" également situé à Comblain-la-Tour a subi les rafales de vent et les trombes de pluie, ce qui a endommagé plusieurs caravanes.

Une salle a été ouverte pour permettre à toutes les personnes dans le besoin de s'abriter. "Elle n'aura pas servi aujourd'hui. Nous l'avons ouverte de manière préventive. Nous avions même prévu un car pour transporter les résidents du camping à la salle, mais comme ils étaient déjà à l'abri dans la cafétéria, nous avons préféré les laisser à cet endroit", rapporte Michel Legros, bourgmestre ff de la commune de Hamoir.

"Plusieurs citoyens ont rencontré des désagréments dont certains ont eu de l'eau dans leur cave, mais aucun ne nécessitait d'être relogé", ajoute-t-il.

D'autres communes liégeoises ont été frappées par les violents orages. Les pompiers ont notamment dû intervenir à Ferrières, Ouffet et Comblain-au-Pont pour dégager les voiries.

Mettet : Un cheval perd la vie dans une inondation


Des dégâts de toiture, des corniches percées ou encore des routes inondées ont été constatés.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les violents orages ont particulièrement touché la commune de Mettet. Vers 2h00, les pompiers de la zone Val de Sambre ont commencé à recevoir de nombreux appels et ce, à quelques minutes d’intervalle.

D’après le colonel Marc Gilbert, la foudre n’est tombé sur aucune habitation, mais la pluie et le vent ont été responsables de nombreux dégâts. « Nous avons été appelés principalement pour des toitures arrachées, des corniches percées, des routes inondées ou encore des arbres déracinés », précie-t-il.

Par ailleurs, un cheval a tristement perdu la vie noyé dans son enclos inondé. L’animal aurait tenté de sortir de son enclos sans succès.

Enfin à Saint-Gérard, les bus de l’entrepôt n’ont pas pu sortir directement ce matin suite à des arbres encombrants la route.

Le reste de la zone a quant à lui été relativement épargné.

La foudre sur une maison à La Hulpe et une inondation à Ottignies

Lors des orages survenus dans la nuit de jeudi à vendredi, la foudre s'est abattue sur une habitation à La Hulpe et une inondation a été constatée à Ottignies, a-t-on appris auprès de la zone de secours du Brabant wallon. Contrairement à d'autres régions du pays, le Brabant wallon a été peu touché par l'orage qui a traversé son territoire. Les pompiers wavriens sont néanmoins intervenus, vendredi matin vers 2h45, dans une propriété située le long de l'avenue Adèle, à La Hulpe, où une maison a été frappée par la foudre. Les dégâts sont limités.

Trois heures plus tard, les mêmes sapeurs ont été appelés dans l'allée de Clerlande, à Ottignies, où une maison a été affectée par une inondation.

Intempéries : un camp scout évacué à Ozo (Durbuy)

Trois des six tentes du groupe ont été inondées. Les pompiers d’Erezée et de Marche sont intervenus

Le vent et les fortes pluies ont fait des dégâts dans la commune de Durbuy. Un camp scout installé dans le village d’Ozo a dû être évacué. Les pompiers d’Erezée et de Marche-en-Famenne sont intervenus. Le groupe composé de 80 enfants originaires de Vilvorde et âgés de 6 à 12 ans a été accueilli à la salle de la laiterie à Tohogne. «Les orages ont éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi, entre 4 h et 5 h », précise Philippe Bontemps, le bourgmestre de Durbuy. «Trois des six tentes du camp scout ont été inondées. A ma demande, les pompiers se sont occupés du transport des jeunes vers Tohogne. » A Bomal-sur-Ourthe, la rue Boclinville a été fermée à la circulation à la suite de la chute d’un arbre sur un câble électrique. Les travaux de réparation sont en cours. 


Retrouvez notre reportage complet dans une prochaine édition.