Belgique

Ce jeudi il a fait chaud sur le pays. De 28 degrés à la Côte à 30 degrés ailleurs, voire jusqu'à 34 degrés par endroits. Dès la fin de l'après-midi, des averses orageuses, parfois soutenues, ont éclaté dans le sud du pays. Le Hainaut a notamment été bien arrosé.


La fin d’après-midi et le début de soirée ont été particulièrement mouvementés en Wallonie picarde. C’est un véritable déluge qui s’est abattu sur la région, provocant quelques accidents, de nombreux inondations et autres chutes d’arbres.

Les pompiers et policiers ont ainsi multiplié les interventions partout sur le territoire du Hainaut Occidental. A Tournai, la chaussée de Lille fût bloquée par la chute d’arbres en direction de la frontière avec la France. D’autres rues de la Cité des Cinq Clochers ont également été inondées et/ou touchées par des chutes d’arbres.

© Anthony Soyez Facebook

Fait interpellant, alors qu'Ipalle avait réalisé des travaux aux abords de l'école le Petit Colisée, l'eau y est particulièrement montée, arrivant même jusqu'à hauteur des véhicules.

D’autres arbres sont tombés, notamment sur l’autoroute A8 entre Frasnes et Ath, où la bande de droit a été obstruée. Idem, au-dessus pour les pompiers d'Enghien où des branches ont nécessité l'intervention de pompiers, ainsi qu'un câble électrique menaçant. " Mais, au vu de ce qui est tombé, nous pouvons nous estimer heureux", déclarait-on chez les pompiers enghiennois.

Sur Mouscron, par chance, ce sont les voiries qui ont été touchées que les habitations. La circulation ferroviaire a également été perturbée entre Lille (Fr) et Mouscron.


Deux blessés légers à Pairi Daiza

Deux personnes ont été légèrement blessée peu après 18h30, sur un parking du parc Pairi Daiza, par une branche tombée d'un arbre à la suite des intempéries. Le parc animalier était en train d'être évacué lorsque l'incident s'est produit. De violents orages ont frappé la région de Brugelette, où se situe le parc animalier Pairi Daiza.

La direction du parc avait fait distribuer, plus tôt dans l'après-midi, des feuillets d'information expliquant les mesures de sécurité et d'évacuation en cas d'orage d'important.

Les intempéries ont obligé la direction à fermer le parc dès 18h30. Parmi les visiteurs qui quittaient le site, deux personnes qui se trouvaient déjà sur la banquette arrière d'un véhicule ont été légèrement blessées par une branche tombée d'un arbre.

Les deux blessés légers ont été emmenés à l'hôpital pour y subir les examens d'usage.

Les parkings ont été inondés à la suite des averses violentes. L'ensemble des animaux a, quant à lui, été mis à l'abri.

Selon la direction de Pairi Daiza, les pompiers de Chièvres et d'Ath ont entrepris de nettoyer les parkings des nombreuses branches d'arbres tombées.

Le parc rouvrira normalement ses portes dès vendredi matin, a encore précisé la direction du parc.

Nombreuses interventions des pompiers dues aux orages à Thuin

De violents orages accompagnés de grêlons se sont abattus sur la région de Thuin. Les pompiers thudiniens ont reçu de nombreux appels pour des toitures endommagées et des arbres tombés sur la route, notamment à Biesme-sous-Thuin et Lobbes. Dans la région du grand Charleroi, c'est à Thuin que les orages sont actuellement les plus violents. Les fortes bourrasques de vent qui accompagnent les coups de tonnerre ont provoqué des dégâts aux toitures et à la végétation.

A Gozée et Lobbes, des grêlons de la taille d'un raisin sont tombés. Plusieurs arbres se sont également effondrés sur les routes, comme à Thuillies et Biesme-sous-Thuin.

Plusieurs habitations ont été endommagées comme à la rue Lefèvre à Thuin, où une toiture s'est en partie envolée.

Toutes les équipes de pompiers de Thuin sont actuellement sur le terrain et tentent de répondre aux nombreux appels.

Mons épargnée, Soignies et La Louvière plus touchées

Dans la région de Mons, les éléments se sont déchaînés assez tôt en soirée. Les coups de tonnerre étaient nombreux et la pluie est tombée en abondance pendant de courtes périodes.

Selon les pompiers de Mons, très peu de dégâts sont à déplorer mais la foudre s’est tout de même abattue sur une habitation de Villers-Saint-Ghislain, provoquant un incendie. "Par rapport aux autres zones, nous sommes vraiment épargnés", explique un pompier du dispatching. "Nous n’avons aucune intervention si ce n’est d’aller dégager quelques branches".

Si la soirée s’annonce calme pour les pompiers montois, ce n’est pas le cas pour les casernes de la région du centre. À Soignies, une douzaine d’intervention étaient encore en cours à l’heure d’écrire ces lignes. "Il s’agit principalement de tuiles et de câbles électriques arrachés ou des branches tombées", explique-t-on à la caserne. "La météo se calme, la pluie a cessé et le vent a diminué. On espère une fin de soirée plus calme mais pour l’instant, les gens téléphonent car ils ont constaté les dégâts".

Même discours du côté de La Louvière où une quinzaine d’interventions sont toujours en cours, sur une trentaine au total depuis le début de la soirée. "C’est principalement du tronçonnage mais nous avons également une dizaine de bâchage pour des toitures endommagées", déplore un pompier. "Les dégâts se concentrent surtout sur Trivières". Au total, sept équipes et deux ambulances tournent sur l’entité louviéroise.

Inondations dans le sud de la Flandre occidentale

La province de Flandre occidentale est pour le moment celle qui subit les orages les plus violents. "La tempête est en train de se déplacer vers l'intérieur du pays", indique le météorologue David Dehenauw. Aux alentours de 19h30, la tempête sévissait essentiellement dans la province de Flandre occidentale. De fortes averses ont touché le nord de la province, à Bruges, Blankenberge et Knokke. Mais c'est surtout le sud de la province qui a été le plus touché. On y a observé des grêlons de 3 centimètres", affirme M. Dehenauw.

A Kortemark, la foudre s'est abattue sur un train. "La rame assurait la liaison La Panne-Schaerbeek. La réparation des dégâts occasionnés à la voiture a pris une demi-heure. Le train a pu finalement reprendre sa route", précise Tine Verheyden, porte-parole d'Infrabel, la société gestionnaire du réseau ferroviaire belge.

Inondations et dégâts limités en Flandre orientale

Les orages qui se sont abattus sur la province de Flandre orientale n'ont pour le moment pas causé d'importantes inondations, indiquent différentes zones de pompiers. La foudre s'est abattue à deux reprises dans la région de Gand mais les dégâts restent toutefois limités. La zone de secours Centrum, dont font partie 18 communes proches de Gand, a reçu une dizaine d'appels, principalement liés à des inondations cependant limitées.

Selon les pompiers de la région d'Audenarde, le plus dur est passé. Là aussi, une dizaine de coups de fil a été enregistrée pour des branches sur la route ou des rues sous eau.

Tunnels fermés à Bruxelles

Les pompiers de Bruxelles ont reçu plus de 2.000 appels d’urgence, jeudi soir, à la suite des trombes d’eau qui sont tombées sur la capitale. En tout, ils ont mené plus de 200 interventions sur le terrain, « surtout pour des inondations, des caves et des tunnels sous eau », indique le porte-parole Pierre Meys. Jeudi, les tunnels Rogier, Stéphanie et Botanique ont été fermés à la circulation car inondés. Les orages et ses conséquences n’ont pas fait de blessés.


© Herman


Coulées de boue et inondations à Eghezée, où les pompiers distribuent des sacs de sable

Les pompiers d'Eghezée ont mené une dizaine d'interventions entre 19h00 et 20h30 pour des coulées de boue et des inondations dans les villages de Branchon, Pontillas et Forville, indique-t-on à la caserne locale. Les secours ont installé des sacs de sable en prévention devant plusieurs habitations. A Branchon, une coulée de boue a dévalé la chaussée sur une quinzaine de mètres jusqu'à l'entrée d'une maison. Un ruisseau déborde, par ailleurs, à Pontillas.

A Ciney, les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises pour des avaloirs bouchés.

Ailleurs dans la province de Namur, les intempéries ont fait moins de dégâts. Un câble est tombé sur la route et une cave a été inondée dans la région d'Andenne tandis que les pompiers sont intervenus pour un tronçonnage d'arbre à Namur. On dénombre un égoût bouché dans la zone Val de Sambre, qui comprend Fosses-la-Ville et Sambreville.

De nombreuses interventions dans le Condroz hutois

Les pompiers de Huy et de Hamoir (province de Liège) ont été fort sollicités. Le Condroz a été particulièrement touché, indiquent les pompiers de Huy. Les sapeurs hutois ont enregistré une dizaine d'appels jeudi soir, essentiellement pour des avaloirs bouchés et des coulées de boues sur des voiries dans l'entité de Marchin. Ils ont également dû intervenir à Héron pour vérifier la stabilité d'une cheminée qui menaçait de s'effondrer.

Leurs collègues de la caserne d'Hamoir sont, quant à eux, intervenus pour plusieurs arbres qui encombraient les voiries dans les localités de Werbomont, Tavier, Ellemelle, Ouffet et Hamoir.

Les pompiers liégeois fort sollicités, plusieurs caves inondées en Hesbaye hannutoise

Les pompiers de Liège ont été fort sollicité, a indiqué le service incendie de la Cité ardente. Leurs collègues de la zone de secours de Hesbaye ont enregistré, eux, une trentaine d'appels pour des arbres arrachés et des caves inondées, a-t-on appris au poste de Hannut (province de Liège), qui centralise les interventions pour les régions de Hannut et Waremme. Les pompiers de Liège sont intervenus à une trentaine de reprises. Les communes de Flémalle, Ivoz-Ramet, Bierset et Awans ont été particulièrement touchées. Les pompiers sont essentiellement intervenus pour des pompages, des objets qui se sont envolés, des arbres ou des branches sur la chaussées.

A Seraing également, le service incendie a effectué quelques interventions.

Huit équipes des pompiers hannutois et waremmiens sont, par ailleurs, à pied d'oeuvre depuis le début de la soirée en Hesbaye. De nombreux arbres qui entravent les voiries ont dû être débités sur l'ensemble du territoire de la zone, de Faimes à Omal (Geer) en passant par Pellaines (Lincent), précisent les sapeurs hesbignons.

Dans l'entité de Lincent, plusieurs caves ont en outre été inondées.

Le Brabant wallon relativement épargné

Bien que le nombre d'interventions est important dans certaines zones de secours, la province du Brabant wallon a été relativement épargnée par les violents orages a-t-on appris auprès des différents corps de pompiers qui couvrent le territoire. Les pompiers de Tubize n'avaient enregistré aucun appel jeudi vers 20H30, à la suite des fortes pluies et des orages qui ont sévi dans le pays.

A Nivelles et Wavre, les services régionaux d'incendie ont chacun enregistré deux appels pour des arbres arrachés ou des égouts bouchés.

Dans les zones de Jodoigne et de Braine-l'Alleud en revanche, plusieurs dizaines d'appels ont été réceptionnés pour des arbres sur les voiries notamment.

Dans l'entité d'Hélécine, des coulées de boue ont, par ailleurs, été signalées.

Photos de l'orage en approche à la Côte belge

© Demoulin

© Demoulin

© Demoulin


Il est notamment indiqué, en cas de vent violent, de rester à l'intérieur. Il est également conseillé de ne pas voyager en voiture pendant les fortes bourrasques. Les portes et les fenêtres doivent être fermées et les appareils électriques non essentiels doivent être éteints, aussi longtemps que la tempête fait rage.

Durant la nuit, les averses devraient diminuer en intensité tandis que les minima s'élèveront à 16 degrés.