Belgique

La N-VA n'approuvera pas le pacte énergétique aux gouvernements flamand et fédéral, a indiqué mardi soir le député flamand Andries Gryffroy dans l'émission Terzake.

Les quatre ministres de l'Énergie du pays sont tombés d'accord lundi soir sur un projet qui établit les grandes lignes de la politique énergétique et climatique d'ici 2050.

Le document doit toutefois encore recevoir l'aval des gouvernements concernés, mais la N-VA ne semble pas encline à donner son blanc-seing. "Je vais être très clair, au nom de mon parti. Nous n'approuverons pas ce pacte, ni au gouvernement flamand, ni au fédéral", a déclaré M. Gryffroy.

Le député estime entre autres que la durabilité et la faisabilité financière du pacte sont compromises. Il ajoute que la sécurité d'approvisionnement ne serait pas garantie par le pacte en l'état.

L'un des points épineux du document est notamment la sortie du nucléaire prévue en 2025, conformément à la loi. L'échéance serait confirmée mais la N-VA a encore rappelé ses réticences, la jugeant intenable.