Belgique

La Parlement européen a donné son feu vert, jeudi en séance plénière, aux aides de 4,6 millions d'euros proposées par la Commission pour 2.287 salariés licenciés du site de Gosselies du géant américain du génie civil Caterpillar ainsi que de cinq sociétés sous-traitantes, afin de les aider à trouver un nouvel emploi. 

Les Etats-membres avaient déjà approuvé ces aides le 12 avril dernier en comité budgétaire, et le confirmeront ce 14 mai définitivement.

La Commissaire européenne à l'Emploi Marianne Thyssen s'est réjouie de la rapidité de la procédure. Les 4,6 millions d'euros du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation doivent aider les 2.300 travailleurs licenciés à trouver un nouvel emploi, développer de nouvelles compétences, ou encore créer leur propre entreprise.