Belgique Le mouvement Transparencia demande aux communes une communication assidue concernant les inventaires amiante.

Cette semaine, c’est la rentrée des écoles primaires et secondaires. Une occasion pour les communes d’assurer aux parents que leurs enfants sont entre de bonnes mains, et s’instruisent dans des bâtiments en bonne santé, avec un taux d’amiante contrôlé et traité dans les normes.

C’est dans ce cadre que la plateforme citoyenne Transparencia demande depuis plusieurs années aux communes bruxelloises de publier leurs inventaires amiante sur leur site respectif. "Pour les écoles, il y a un document qui s’appelle le registre de sécurité, un rapport qui comprend tout : normes de sécurité en cas d’incendie, inventaire amiante, etc.", explique Claude Archer, membre du mouvement.

(...)