Perquisitions au ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles: Léon Zaks incarcéré

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Cette enquête aurait été menée à la suite d'une plainte émanant de responsables du ministère lui-même


BRUXELLES L'administrateur général du département Infrastructures de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Léon Zaks (PS), a été placé mardi sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction de Bruxelles à la suite de la descente effectuée dans la matinée par la police judiciaire fédérale (PJF) au siège du ministère de la FWB, à Bruxelles, rapportent Le Soir et La Libre Belgique sur leur site internet. Quatre personnes ont été entendues mardi par les services de l'Office central pour la Répression de la Corruption (OCRC) de la PJF.

L'une d'entre elles, identifiée comme étant Léon Zaks, a été mise à la disposition du juge d'instruction de Bruxelles, qui a décidé de le placer sous mandat d'arrêt. D'après Le Soir, son bureau ainsi que son domicile ont été fouillés par les enquêteurs.

Selon La Libre Belgique, il a été incarcéré à la prison de Forest.
Le principal suspect est soupçonné de faux et usage de faux, corruption, escroquerie et blanchiment. L'enquête, qui porte sur des factures qui auraient été payées à des tiers sans contrepartie, a démarré à la suite d'une plainte déposée en mai 2009 par des responsables du ministère lui-même.

Les factures litigieuses remontent à plus de deux ans. Depuis lors, un nouveau système de suivi des paiements, beaucoup plus strict que par le passé, a été mis en place, empêchant le renouvellement des faits présumés.

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner