Belgique Des perquisitions ont débuté ce jeudi matin, au siège de l'AFSCA. La police fédérale et des magistrats se sont rendus sur le site du Boulevard du Jardin Botanique, à Bruxelles. Selon nos informations, ces perquisitions sont liées au dossier Veviba, et plus précisement à un membre du personnel de l'AFSCA. Cette personne, liée au dossier Veviba, ne travaillerait plus actuellement plus pour l'AFSCA.

"L'AFSCA collabore en toute transparence avec la Justice", nous précise l'AFSCA, qui confirme les perquisitions. "Les informations recherchées ne visent pas l'agence en tant que telle"  précise encore l'AFSCA. L'identité de la personne visée par les perquisitions n'est pas encore connue. 

Pour rappel, il est notamment reproché à l'Agence de ne pas être intervenue en urgence à Bastogne, après la plainte du Kosovo qui s'était vu livré de la viande avariée, il y a un an et demi.

Des perquisitions avaient déjà été menées à l'AFSCA ce 29 mai, cette fois liées au dossier Fipronil. Mais c'est la première fois que ce type d'opération est menée dans l'affaire Veviba.