Belgique

Pierre-Yves Jeholet (MR), ministre wallon de l'Economie et du Numérique, estime que le débat sur la 5G ne peut plus être repoussé. 

"Le train de la 5G est en marche et il faut le prendre maintenant. La Wallonie ne peut pas être à la traîne de la transformation numérique", affirme-t-il dans les colonnes du Soir jeudi. "La Wallonie doit doublement tendre vers une couverture optimale et vers la 5G", observe le ministre libéral. Il note que la région est très sévère au sujet des normes en matière de rayonnement électromagnétique, au delà de ce que pratiquent la Flandre et l'Europe, ou des recommdatations de l'OMS.

"Je ne veux pas occulter les enjeux environnementaux ou de santé publique. Mais il faut avoir le courage de revoir les normes qui rendent impossible la 5G aujourd'hui. Nous avons de la marge par rapport à ce qui se pratique ailleurs. Il y aura toujours de bonnes excuses pour ne pas avancer", estime le ministre.

Il en appelle au "sens des responsabilités des élus locaux : il faut faciliter ce saut technologique".

"Je mesure que c'est un sujet sensible. Mon ton est donc posé, mais engageant : on ne peut pas repousser le débat", conclut M. Jeholet.