Belgique

En 2008, quelque 22.000 chômeurs seront suspendus

BRUXELLES Un chômeur sur dix a fraudé l'année dernière afin de percevoir une allocation de chômage plus élevée. Selon des chiffres du RVA (Rijksdienst voor Arbeidsvoorziening, équivalent flamand de l'Office national de l'Emploi), 11,6% des chômeurs contrôlés ont avancé une situation familiale qui n'était pas réelle, selon nos confrères des quotidiens Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen .

Un chômeur isolé perçoit une allocation plus importante qu'un chômeur cohabitant. En 2008, quelque 22.000 chômeurs seront suspendus par le RVA et risquent de perdre leurs allocations pour une période allant d'une semaine à une année complète, pour la plupart parce qu'ils ont refusé un emploi ou de suivre une formation.

D'autres subiront cette mesure parce qu'ils ont fait part d'une situation familiale qui n'était pas la leur.

Actuellement, 411.800 chômeurs vivent d'une allocation de chômage en Belgique. Parmi eux, une proportion également indéterminée qui n'hésite pas à compléter leurs allocations de chômage par des petits boulots, naturellement payés au noir. De la sorte, ils arrivent à gagner plus que s'ils avaient un travail au salaire minimum garanti. Alors, à quoi bon changer leurs habitudes?



© La Dernière Heure 2007