Belgique

La Belgique est officiellement entrée dans une phase de canicule jeudi a confirmé le météorologue David Dehenauw.

La canicule est officiellement atteinte lorsque la température dépasse les 25 degrés pendant cinq jours consécutifs, avec au moins trois jours lors desquels une température de minimum 30 degrés est relevée.

En ce 26 juillet le plus chaud jamais enregistré en Belgique, le mercure est monté jusqu'à 35,4°C à l'Observatoire d'Uccle, et même à 37,4°C à Retie, en Campine anversoise, a indiqué jeudi en fin de journée le météorologue David Dehenauw. "Depuis 1833, il n'y a eu que sept autres jours plus chauds qu'aujourd'hui à Uccle", a précisé le météorologue Frank Deboosere, cité par la VRT sur son site internet. Ce dernier prévoit même que les températures dépassent les 36°C à Uccle vendredi et les 38°C en Campine, ce qui pourrait également battre un record, le 27 juillet 1928 ayant enregistré 32,4°C.

"L'année dernière également nous avons connu une vague de chaleur en Belgique, durant le mois de juin. L'une des plus longues canicules date de l'été 1976, lorsque les températures ont dépassé les 30°C durant 15 jours d'affilée. La vague de chaleur avait alors duré 17 jours, ce qui était également le cas en 1997. Le mois de juillet le plus chaud reste pour l'instant celui de 2006, lorsque la canicule avait duré 16 jours et le mercure avait atteint en moyenne les 23°C", a détaillé M. Dehenauw.

La vague de chaleur que nous connaissons actuellement a en réalité commencé le 23 juillet car, depuis ce jour-là, la température maximale n'est jamais descendue en dessous des 25°C à Uccle. "C'est possible que nous battions un nouveau record mais les prévisions de samedi et mardi de la semaine prochaine sont respectivement de 26°C et 25°C. Cela reste toutefois des prévisions, qui peuvent varier de quelques degrés", a conclu le météorologue.

© IRM