Belgique

Après un mois de juin exceptionnellement sec et un mois de juillet très anormalement chaud et ensoleillé, la météo a repris un cours plus habituel au mois d'août, avec des valeurs quasi toutes dans les normales, selon un bilan publié samedi par l'Institut royal météorologique (IRM). La température moyenne, à Uccle, a atteint 19,4°C, contre une normale de 18,0°C sur la période 1981-2010. La température la plus élevée a été mesurée le 7 août, avec 34,8°C, soit une valeur très anormalement élevée, mais pas un record (35,3°C en 1990), observe l'IRM. La température la plus basse fut mesurée le 26 août, avec 9,0°C.

Le début du mois a été marqué par une vague de chaleur qui a commencé le 29 juillet à Uccle et s'est terminée le 7 août.

Dans le pays, la température la plus élevée a été mesurée le 7 août à Koersel (Beringen, province de Limbourg)), avec 37,1°C, tandis que la température la plus basse a été mesurée le 26 août à Gouvy (province de Luxembourg), avec 0°C.

Les quantités de précipitations ont été normales en août à Uccle avec 69,2 mm (normale: 79,3 mm) en 11 jours. Mais, souligne l'IRM, la moitié de ce total est tombé en un seul jour (33,3 mm le 16 août).

La durée d'insolation à Uccle fut également normale (204h 29min, pour une normale de 189h 32min), tout comme la vitesse moyenne du vent (3,0 m/s pour une normale de 3,1 m/s).

S'agissant de l'été qui se termine, il a été le plus chaud en Belgique depuis 1833, selon l'IRM. Il a également été marqué par un très faible nombre de jours de précipitation (20), à peine supérieur au record de 1835 (18 jours).

Retrouvez toutes nos prévisions météo.