Belgique La Défense étudie la possibilité de donner plus de confort à ses jeunes recrues.

Parmi les nouvelles recrues de l’armée belge, une sur cinquante décide de quitter son poste lors de ses premières années de formation. Et 16 % de ces jeunes recrues quittent l’armée en raison de l’éloignement familial et du manque ressenti par rapport à la vie civile. Dans les armées du monde entier, l’entraînement de base lors des premières années de formation au métier de militaire est bien plus qu’un cours de conditionnement physique, d’organisation militaire et de maîtrise des armes.

En effet, il permet de jouer un rôle psychologique crucial dans la formation des jeunes recrues, les éloignant ainsi de la vie civile pour les plonger dans le monde des casernes afin qu’elles aient une vision réaliste du quotidien de militaire avant d’être envoyées en mission. Actuellement, les soldats en formation vivent en internat toute la semaine.

Alors que chez nous , elles ont déjà le droit de rentrer chez eux durant le week-end, la Défense envisage de laisser les recrues dormir chez elles pendant leur semaine de formation. "L’idée serait de permettre à ces jeunes durant leur première année de formation de pouvoir rentrer à leur domicile le soir et donc ne plus rester en caserne. Nous allons lancer une étude sur le sujet mais je rappelle, contrairement à ce que j’ai pu lire dans la presse, que rien n’a encore été mis en place vu que l’étude n’a toujours pas débuté ", tient à rappeler Alex Claesen, responsable de la presse pour la Défense. Les responsables du gouvernement expliquent que ce changement est nécessaire pour rajeunir l’armée belge et conserver les jeunes soldats.

En effet, l’âge moyen dans les forces armées belges est de 44 ans, soit dix de plus qu’en France, en Allemagne ou en Grande-Bretagne. "La société évolue constamment, les rêves et les attentes des jeunes évoluent aussi, et l’armée doit donc évoluer avec elle ", précise Alex Claesen.

Il ajoute que l’idée fait partie de propositions plus larges du gouvernement visant à mieux servir les "souhaits et les capacités des jeunes militaires afin de leur offrir plus de confort ".


Découvrez notre dossier sur les moyens de séduction de l'armée pour les jeunes