Belgique

La nouvelle compagnie aérienne Air Belgium a organisé ce samedi 21 avril une répétition générale à l'aéroport de Charleroi, d'où elle lancera ses activités à partir du 30 avril. 

Elle recherchait plus de 250 passagers, qui étaient les premiers à monter à bord d'un des Airbus A340 de l'entreprise, pour ce test grandeur nature. Mais, victime de son succès, elle a annoncé vendredi soir qu'elle organisait un second vol le samedi après-midi. Les recettes de l'opération seront intégralement reversées au Télévie et à Kom op tegen Kanker, deux associations belges qui soutiennent la recherche contre le cancer. Après l'enregistrement de leurs bagages (10kg maximum), les passagers, qui doivent débourser entre 25 et 50 euros selon la catégorie dans laquelle ils souhaitent voyager, ont décollé pour un vol d'une durée de 3 heures. Ils ont effectué un parcours dit "scénique" en Europe. "Cela signifie que l'itinéraire de vol sera défini et passera au-dessus de telle ou telle ville ou curiosité. Le parcours sera commenté", avait expliqué Nicolas Boulart, porte-parole d'Air Belgium. 

A bord, les voyageurs pouvaient découvrir le service complet comme s'ils effectuaient un vol long courrier jusque Hong Kong, la première destination desservie par la compagnie dès le 30 avril. 

A l'issue de ce test grandeur nature, les passagers pouvaient partager leur expérience via un formulaire de satisfaction destiné aux équipes d'Air Belgium et de l'aéroport de Charleroi. Le but était de peaufiner la totalité du service avant le lancement des premiers vols.