Belgique

La police envoie quelque 1.500 amendes par an à des automobilistes ayant refusé la priorité à des piétons, rapportent plusieurs titres de la presse néerlandophone lundi. 

Un piéton a toujours la priorité sur un passage pour piéton, mais dans les faits, cette règle reste souvent lettre morte, selon les chiffres du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V). Les amendes, qui s'élèvent à 174 euros, sont pourtant importantes.

"Beaucoup d'automobilistes s'en fichent", explique Stef Willems de Vias. "Il n'ignorent pas la loi, mais refusent simplement d'être courtois. Ils trouvent cela embêtant de devoir freiner avant de remettre les gaz et se disent: 'quelqu'un d'autre va bien s'arrêter.'"

Un tiers des accidents impliquant des piétons ont lieu sur un passage.