Belgique Si les élèves musulmans de secondaire pratiquent depuis longtemps le ramadan, le phénomène concerne désormais les écoles fondamentales. Une situation délicate, car les enfants sont très jeunes pour ne pas boire ni manger durant la journée, et face à laquelle pouvoirs organisateurs et écoles ne réagissent pas de la même façon.
(...)