Belgique Pour sa rentrée, René Collin mise plus que jamais sur l’agriculture biologique.

L’avenir de l’agriculture wallonne est-il résolument dans le bio ?

"Le développement de l’agriculture bio est une des clés de l’avenir du secteur. On a besoin d’avoir une agriculture plus forte et pour qu’elle soit plus forte, elle doit être moins dépendante des importations. Elle doit être aussi capable de valoriser la qualité et on a une agriculture de qualité en Wallonie. On a notamment décidé de refuser les OGM contrairement à la Flandre. L’agriculture wallonne veut prendre sa place dans le marché du bio."

Quels sont vos objectifs concrets en la matière ?

(...)