Belgique L’Écaussinnoise de 8 ans avait voulu assister à l’enterrement de la migrante

" Toi si petite et si fragile/ Mais qu’est-ce que tu faisais là ?/ Après deux ans de cet exil/ Mauvais moment, mauvais endroit/ Toi, si petite et si fragile/ Pourquoi ta vie s’arrête là ?/ Dans ce camion sentant l’exil/ Mais qui a voulu ça ?/ Pourquoi cette balle ?/ Pourquoi c’est toi ?/ Pourquoi la vie, la mort, tout ça ?/ Et le pardon ne suffit pas !/ Toi, si petite et si fragile/ Ces passeurs fous sans foi ni loi/ Dans ce camion sentant l’exil/ Ont fait de toi un ange là-bas ."

Le ton est donné… Romane, huit ans, qui a déjà fait parler d’elle en gagnant des concours de mini-miss mais aussi en faisant des pubs, en participant à l’émission de Jamel Debbouze ou encore en remportant le concours La Voix d’Or dans la catégorie "poussins" en interprétant Mon cœur, mon amour d’Anaïs.

Plus tard, Romane aimerait être chanteuse mais aussi médecin pour pouvoir aider les migrants, notamment. "Elle veut travailler sur le navire SOS Méditerranée qui vient en aide aux migrants en mer. C’est une problématique qui l’a toujours beaucoup touchée. Savoir que l’on renvoie des enfants et leur famille l’attriste", explique Marie-Pauline, sa maman

L’histoire de Mawda , la petite migrante tuée lors d’une course-poursuite, n’a pas échappé à la jeune Écaussinnoise. Romane a d’ailleurs demandé à assister à la marche blanche organisée en sa mémoire. Un événement pour lequel elle avait vêtu un T-shirt Mawda. "Après l’enterrement, elle a passé de longs moments dans sa chambre. Nous avons su après que c’était pour écrire une chanson pour Mawda. Cela faisait un petit temps qu’elle nous disait qu’elle voulait écrire ses chansons."

Lorsqu’elle a constaté le résultat, Marie-Pauline a été, tout simplement, bluffée. "Je n’en revenais pas. Je n’ai dû modifier que quelques petites choses en lui demandant, évidemment, son avis pout tout changement."

Il fallait ensuite mettre ces paroles en musique. Le choix de Romane et de ses parents s’est porté sur Christophe Rota, un auteur français. "Nous avons été mis en contact via une connaissance. Ce qu’il a fait nous a tout de suite plu . On ne voulait pas une musique mélodramatique. Romane voulait clamer son indignation mais non faire pleurer."

L’enregistrement se fera en octobre. "Nous cherchons un producteur pour sortir un CD. Si nous ne trouvons pas, nous le financerons nous-mêmes."

Romane ne compte, en tout cas, pas s’arrêter d’écrire. "Elle va aussi se pencher sur des thèmes aussi plus légers. La prochaine chanson parlera d’ailleurs de son côté Gaston lagaffe. Elle y raconte une de ses journées et toutes ses gaffes."