Belgique

Ryanair s'engage fermement à respecter les droits des passagers aériens, aurait commencé l'opération de dédommagement et rectifié sa communication vers les personnes lésées, affirme jeudi Test-Achats, après avoir reçu une réponse de la compagnie aérienne à bas coûts à un courrier de mise en demeure que l'organisation lui avait adressé.

Cette missive avait été envoyée à l'entreprise irlandaise après l'annonce mi-septembre de l'annulation de plus de 2.000 vols d'ici à la fin octobre. Dans sa lettre, datant du 18 septembre, Test-Achats et ses consœurs italienne Altroconsumo, espagnole Organización de Consumidores y Usarios et portugaise Deco mettaient en demeure Ryanair de leur transmettre différents documents et engagements pour le 25 septembre.

Les organisations voulaient recevoir un aperçu de tous les vols que Ryanair allait annuler jusqu'à la fin octobre et une précision sur le nombre de passagers concernés. Elles entendaient également que la compagnie transmette à tous les passagers affectés des informations correctes et complètes sur leurs droits. Enfin, elles voulaient une confirmation officielle que Ryanair respectera tous les droits des passagers, en l'occurrence ceux prévus par la législation européenne.

Plus de 400 personnes se sont déjà manifestées en Belgique auprès de Test-Achats, qui appelle une nouvelle fois les passagers lésés à les informer en cas de refus d'indemnisation.

L'organisation de consommateurs assure qu'elle vérifiera le respect des engagements de Ryanair et engagera des procédures judiciaires si ce n'est pas le cas.