Belgique

Romanie Schotte, 20 ans, Miss Belgique 2017, ne devra pas payer de dommages et intérêts pour son émoticône en forme d'excrément posté sur le réseau social Instagram, a décidé jeudi le tribunal civil de Bruges. Un Néerlandais habitant Anderlecht réclamait 20.000 euros.

Avant d'être élue Miss Belgique 2017, Romanie Schotte avait publié sur Instagram un selfie à l'arrière-plan duquel figurait un homme de couleur noire. Un de ses contacts avait réagi en écrivant "That nigga" ("ce nègre", en anglais), ce à quoi Miss Belgique avait répondu "I know" ("je sais"), avec une émoticône en forme... d'excrément. Le post avait, à l'époque, déclenché une vive polémique.

© Capture Instagram

Un Néerlandais habitant Anderlecht avait affirmé être gêné par l'attention médiatique portée à cette photo. Selon son avocat, l'homme a subi des moqueries de la part d'individus qui l'avaient reconnu. Il s'est également dit blessé dans son honneur et sa dignité de personne noire. K.B. réclamait dès lors des dommages et intérêts à hauteur de 20.000 euros à l'encontre de l'ex-miss. La défense a plaidé le fait que K.B. n'est pas la personne qui figure sur le cliché. Le juge a conclu que le Néerlandais, qui n'était pas présent à l'audience, n'avait apporté que deux photos au dossier. "Le tribunal ne voit aucune ressemblance entre l'homme que l'on voit sur la photo dans le bus et la photo que le plaignant a déposée, où l'on peut voir un homme qui a l'air plus jeune." La photo de sa carte d'identité montre certes une certaine ressemblance, mais, selon le juge, elle est trop petite et trop sombre pour affirmer avec certitude qu'il s'agit de la même personne.