Belgique Il aide les personnes souffrant de lèpre, sida, cancer

BRUXELLES Il avait disparu de la circulation, mais pas de la mémoire collective. Le médicament Thalidomide, autrefois connu sous le nom de Softenon, est à nouveau en vente. De nombreuses femmes enceintes se souviennent de ce médicament contre les nausées matinales qui avait été tenu responsable de la malformation de dizaines de milliers de bébés à travers le monde au début des années 60.

On n'a pas toutefois encore fini d'en entendre parler. Malgré ses effets secondaires, il peut, après avoir soigneusement évalué la balance bénéfices/risques, être utile dans certaines affections difficiles à traiter. Mais son administration ne peut être instaurée qu'après avoir informé le patient des contre-indications, précautions et effets indésirables.

Prudence pour les femmes

Plus de 40 ans après les faits, la thalidomide connaît un regain d'intérêt dans le traitement de certaines affections dermatologiques, inflammatoires, cancéreuses et autres. Il est dès lors très important de respecter certaines précautions avant de prendre de la thalidomide, en premier lieu un moyen contraceptif efficace.

En effet, il aurait des effets bénéfiques contre la lèpre, le sida et le cancer. Toutefois, le fait que le médicament est à nouveau en vente n'est pas neuf. Il était déjà disponible depuis quelque temps pour certains patients.

Cependant, le nombre de médecins qui pourront prescrire le Softenon sera limité. Les médecins devront aussi s'engager à donner toutes les informations utiles sur le médicament au patient.

Les modalités de délivrance sont en cours de modification. Une nouvelle loi entre en vigueur le 1er juillet.

© La Dernière Heure 2005