Belgique

André Antoine s'est dit "serein" face à l'information selon laquelle TNT Express délocaliserait ses activités à Cologne

LIEGE Le ministre wallon en charge des aéroports, André Antoine, s'est dit "serein" vendredi, en réaction à un article de presse affirmant que la société de messagerie américaine UPS envisageait bien de délocaliser TNT Express vers Cologne. "La presse a monté en épingle et sorti de son contexte un passage de la note déposée au gouvernement, qui avait pour seul objectif une mise en contexte permettant de rappeler les enjeux de ce dossier", estime le ministre, à propos de l'article du Soir concerné.

Lors d'une réunion, le 22 mars dernier, en présence du ministre-président wallon Rudy Demotte, les dirigeants d'UPS ont exprimé leur volonté d'intégrer Liège dans leur stratégie de croissance industrielle en Europe, répète André Antoine.

Une nouvelle réunion se tiendra dans les prochaines semaines entre ce dernier, UPS, la société d'exploitation et les syndicats.

"Le départ du courrier express de Liège Bierset était un des scénarii théoriques étudiés par (le bureau de consultance) PWC, il n'a cependant jamais été confirmé par UPS comme l'appuient ses déclarations dans le cadre de la reprise de TNT", commente M. Antoine.

Selon lui, UPS considère le site liégeois comme "un des joyaux de TNT", avec ses 400 hectares de terrains réservés au développement de l'activité économique, mais aussi son ouverture 24H/24 permise par la mise en œuvre des mesures d'accompagnement des riverains.

Le ministre estime plus que jamais qu'il revient aux partenaires privés de prendre le relais des investissements et rappelle "le succès rencontré par les deux aéroports wallons".

© La Dernière Heure 2012