Belgique

Plus de 200 arbres ont été coupés par erreur lundi à Torhout (Flandre occidentale), a indiqué l'échevine de l'Environnement Elsie Desmet. 

L'Agence flamande des routes et du trafic (AWV) avait demandé de tronçonner quelques arbres seulement et d'élaguer les 200 autres, mais l'entrepreneur n'y est pas allé avec le dos de la cuiller et a rasé la parcelle. Cette zone arborée située le long de la sortie de l'E403 constituait depuis 2003 une véritable porte entre la région du Houtland et Torhout. C'est l'AWV qui est chargée de son exploitation. Lundi midi, ce portail naturel a toutefois été complètement rasé, sans concertation aucune avec la ville de Torhout.

"Nous avons immédiatement pris contact avec l'AWV. On a eu un peu plus d'info mardi", explique Mme Desmet. Ce tronçonnage en règle est dû à une erreur de communication entre un collaborateur de l'AWV et l'entrepreneur. L'idée était de faire disparaître quelques arbres qui étaient trop près de l'autoroute et d'élaguer le reste du bosquet."

Une compensation est prévue, mais les autorités communales déplorent l'incident. "Les conséquences sont grandes. Les arbres sont à terre alors qu'ils faisaient entre-temps partie de notre paysage."