Tragédie Sierre: Louvain a dit adieu à ses morts

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

Hier, mercredi, avait aussi été tenue une courte veillée de prière à Louvain en hommage aux victimes


LOUVAIN La ville de Louvain a dit adieu jeudi aux sept petites victimes, élèves de l'école Sint-Lambertus d'Heverlee, de l'accident de bus de Sierre lors de funérailles célébrées en l'église Saint-Pierre. De nombreuses personnalités ont assisté à la célébration, notamment le couple royal belge -très ému-, le prince héritier des Pays-Bas Willem-Alexander et son épouse Maxima, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et Mgr Léonard.

Les sept cercueils blancs ont pénétré dans l'église, portés par des militaires de la caserne d'Hervelee, alors que retentissait le glas, et suivis par la famille et les proches. Les cercueils ont été placés les uns à côté des autres et une photographie de l'enfant défunt était disposée sur chacun d'eux.

Les invités royaux sont arrivés ensuite. Le roi Albert II et la reine Paola ont pris le temps de s'entretenir avec le doyen de Louvain Dirk De Gendt. Ils ont ensuite salué les dépouilles et fait part de leur compassion aux familles et aux proches.

Comme ce fut le cas à Lommel mercredi, les parents et les familles ont apporté des témoignages poignants et en plusieurs langues, plusieurs enfants décédés s'exprimaient en effet en français, en espagnol ou en anglais à la maison.

Veillée d’hommage

Entre 1.000 et 1.500 personnes ont tenu, mercredi soir, une courte veillée de prière devant l'église Sint-Pieter sur la grand-place de Louvain en hommage aux victimes de l'accident d'autocar à Sierre.

Les parents, les membres des familles et les amis des victimes de l'école d'Heverlee ont porté les photos des enfants décédés, exposées les jours précédents dans la chapelle ardente ouverte par la ville de Louvain. Les obsèques des sept enfants auront lieu jeudi dans l'édifice religieux.

Un grand nombre de personnes présentes ont déposé une bougie contre le mur de l'église. Les parents ont ensuite quitté l'église, entourés par membres d'un mouvement de jeunesse qui portaient un flambeau.

Le doyen de Louvain Dirk De Gendt a lu à haute voix un court texte écrit par les élèves de quatrième année de l'école Sint-Lambertus.

Un certain nombre de membres des service de secours suisses, présents lors de la cérémonie, ont discuté ensuite avec les parents des enfants décédés.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner