Belgique

En quelques secondes, sur leurs smartphones, leur PC ou leur tablette, les adolescents peuvent tous, s’ils le souhaitent, visionner des films à caractère pornographique.

Serge Garcet est professeur chargé de cours à l’université de Liège et il a voulu s’intéresser à l’impact de la consommation en libre accès du porno chez les jeunes ainsi que leur perception de la sexualité. Pour ce faire, cet expert judiciaire et professeur en criminologie a mené une étude après de 115 jeunes des deux sexes âgés de 12 à 18 ans. Il leur a soumis un questionnaire au format papier sur lequel les jeunes interrogés ont eu 15 minutes pour répondre. Une des premières questions portait sur le fait d’avoir (...)