Belgique

L'échevin d'Heusden-Zolder Engin Özdemir (sp.a) est sous le feu des critiques pour avoir pris part récemment à une marche associant des membres de l'organisation armée ultranationaliste turque des "Loups Gris", indiquent lundi De Standaard et Het Belang van Limburg.

"Si cet événement était lié aux Loups Gris, ce n'est pas acceptable", a commenté le président du sp.a Limbourg, Peter Vanvelthoven.

Lors de cette marche, des drapeaux avec des loups, mais aussi d'autres arborant le logo du parti MHP - une formation turque d'extrême droite, dont les "Loups Gris" sont la branche paramilitaire - étaient brandis par certains participants.

Des enfants en uniforme militaire étaient également présents, tandis que l'organisateur de la marche se dit lui même lié à l'organisation ultranationaliste turque.

Selon l'échevin Özdemir, l'événement n'avait rien à voir avec les "Loups Gris". "L'organisation de la marche existe depuis un an et entendait donner un cachet ottoman à l'événement. Le collège des échevins dans son entièreté l'avait validé", souligne-t-il.

Le bourgmestre Mario Borremans (N-VA) affirme pour sa part qu'il n'était au courant de rien.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.