Belgique

Décidément, Olivier Maingain, le président de Défi, a du souci à se faire quant à la qualité de son personnel politique en terres wallonnes.

 Ce n’est pas la première fois que nos confrères de “La Libre” épinglent le phénomène. Ce mercredi soir, le groupe d’extrême droite Nation a transmis à l’adresse des rédactions un message pour le moins cynique. Lisez plutôt.

"Actuellement, le parti d’Olivier Maingain est assez critiqué pour la gestion de ses candidats en Wallonie. Il y aurait de nombreuses bisbrouilles internes, problèmes de personnes, mise sur les listes d’acteur porno ou de personnes à la réputation douteuse. Nation, lui, tenait à féliciter Défi pour son ouverture d’esprit puisque ce parti a ouvert ses listes à un identitaire pur jus en la personne de Nino Iasimone, qui est neuvième sur la liste communale de Défi à Courcelles. Nous n’oublions pas que Nino a fait ses premières armes au sein de Nation et lui souhaitons bonne chance (...)”.

Contactée, la tête de liste Défi à Courcelles, Christel Micelli, confirme à nos confrères de "La Libre" la candidature de Nino Iasimone sur sa liste assurant que celui-ci avait définitivement coupé toute connexion… avec le mouvement d'extrême droite.