Belgique

Le journaliste belge Maroun Labaki a été interpellé dimanche matin à l'aéroport de Beyrouth (Liban), a appris Belga mardi auprès de sa famille.

Il n'a pu prendre l'avion pour Bruxelles, a été retenu durant plusieurs heures avant d'être déféré devant un tribunal militaire. Il a finalement pu prendre un avion pour Bruxelles mardi en fin de journée, indique sa famille. Maroun Labaki a été retenu dimanche pendant cinq heures dans les locaux de la Sûreté à l'aéroport puis a pu regagner, libre, le centre de Beyrouth, précise la famille du journaliste, qui est par ailleurs président du Brussels Press Club. "Une interdiction de quitter le territoire lui a cependant été signifiée et il a été déféré devant un tribunal militaire", explique sa famille.

Il a ensuite été soumis à de "longs" interrogatoires lundi et mardi, conduits notamment par les Renseignements militaires, selon ses proches. La cause de cette interpellation serait des reportages effectués par M. Labaki en Israël et publiés dans le quotidien belge Le Soir, affirme sa famille.

Maroun Labaki, qui est d'origine libanaise, a finalement pu prendre un avion pour Bruxelles mardi en fin de journée.