Belgique

Le candidat Ecolo aux élections communales pour la ville de Rixensart Gérald Bocken a été évincé de la liste, confirme le parti à nos confrères de la RTBF.

En cause, une interview accordée par l'écologiste à la journaliste de Cash Investigation Élise Lucet, dans laquelle ses activités de lobbyiste pour Clean Europe Network, une ONG accusée d'être au service des fabricants d'emballage plastique, sont interrogées.

"N'y a-t-il pas de mal pour vous à être d'un côté Secrétaire général d'une association qui se bat pour que l'Europe devienne propre en 2030, et de l'autre côté être Secrétaire général du lobby des industriels de l'emballage ?", demande la journaliste.

Gérald Bocken se défend : "Celui qui jette ses mégots de cigarette ou son emballage par terre, c'est lui et lui seul le responsable, mais vous, vous incriminez l'Association européenne des producteurs d'emballages, parce qu'un déchet se retrouve sur la voie publique ? Le coupable de la pollution, c'est le pollueur, pas le producteur."

"Nous avons pris connaissance du fait qu'un candidat écologiste à Rixensart était un représentant du lobby des industriels des emballages. Vu l'incompatibilité évidente entre la défense des intérêts de cette association d'une part, notre engagement pour un environnement de qualité et notre volonté de responsabiliser les industriels en cette matière d'autre part, il a été décidé d'un commun accord que Gérald Bocken ne figurera plus sur la liste Ecolo à Rixensart", a justifié le parti.