Belgique L’émissaire Fernand Koekelberg serait chargé secrètement d’inciter aux fusions des zones de police locales du pays.

Une réunion censée rester secrète a eu lieu mardi à Namur entre des membres de la police fédérale et de la police locale. Plusieurs délégués syndicaux y ont participé.

Certains ne cachent pas leurs mécontentements sur les objectifs de ces rencontres. Pour Eddy Quaino, la mission confiée à Fernand Koekelberg, ancien commissaire général, est très claire : "On veut tuer la police fédérale !", s’exclame le délégué permanent CGSP. "C’est encore un des rares symboles de la Belgique unie. On sent bien qu’on veut le faire disparaître et qu’on se dirige vers une police régionale", affirme le syndicaliste, arguments à l’appui.

(...)