Belgique

Un préavis de grève portant sur la période du 1er décembre au 2 janvier 2018 a été enclenché jeudi après l'échec de la concertation entre les syndicats et l'autorité fédérale. Le manque d'effectifs est au coeur des revendications. Le Hainaut est particulièrement impacté. "Sur un cadre minimum de 103 policiers, il en manque 35", a indiqué à l'agence Belga Philippe Bailly du SLFP Police.

Depuis longtemps, les syndicats réclament en effet l'engagement de policiers fédéraux de la route, en sous-effectif un peu partout dans le pays.

"Le préavis de grève est désormais effectif. Les policiers, qui devraient se limiter aux interventions, pourront partir en grève à tout moment pendant la période du préavis", explique encore Philippe Bailly. Le préavis de grève des policiers fédéraux de la route déposé en front commun syndical SLFP, CSC-ACV, SNPS avec le soutien de la CGSP a été activé jeudi.