Belgique Cette nouvelle procédure sera appliquée dès le 10 juin et contribuera à améliorer la sécurité des voyageurs mais aussi du personnel.

C’est l’administratrice déléguée de la SNCB, Sophie Dutordoir, qui avait annoncé il y a trois mois la mise en place de ce nouveau système de départ (portes fermées) pour les trains.

En septembre 2017, l’opérateur avait renoncé à mettre en œuvre un projet de nouvelle procédure, nommée Dice même si le développement avait coûté 11 millions d’euros. Ce système prévoyait que ce soit l’accompagnateur qui reçoive le feu vert pour le départ des trains. Il aurait alors fermé toutes les portes et averti le conducteur qu’il pouvait démarrer. Mais le système avait été jugé insuffisamment stable pour une mise en œuvre opérationnelle, notamment à cause de problèmes de connectivité.