Belgique

La rénovation du bâtiment Sky Hall, ancienne salle de transit de Brussels Airport, bat son plein depuis plus d'un an. Des "fermes" en acier de plusieurs dizaines de mètres de long et de plus 50 tonnes, qui composent une structure qui doit reprendre la fonction du toit, ont été posées vendredi. Le Sky Hall avait été construit dans les années cinquante, notamment pour accueillir les visiteurs de l'exposition universelle de 1958. Son concept architectural, avec des piliers au milieu de l'espace et un plafond très reconnaissable, donnait l'impression que le toit flottait au-dessus de la salle.

Le bâtiment, abandonné depuis les années nonante, n'était plus stable ni ignifuge selon les normes en vigueur.

Les travaux ont débuté l'an dernier par la prise en charge de la façade, qui fait 100 mètres de large. Le toit, qui ne peut plus supporter de poids supplémentaire, s'étend lui sur la même distance et sur 55 mètres de long, à une hauteur de 18 mètres.

Après trois ans de préparatifs, les ingénieurs de Brussels Airport ont opté pour la pose d'une structure qui reprend sa fonction. Celle-ci est composée de trois fermes en acier de 55 mètres et de 53,5 tonnes, et d'une quatrième de 20 tonnes sur la façade nord. Ces travaux ont débuté vendredi matin, à l'aide d'une grue de 700 tonnes.

La rénovation devrait être achevée durant le premier semestre 2020. Le bâtiment ne retrouvera pas sa fonction initiale mais deviendra alors un espace événementiel.

Le budget du projet est de 23 millions d'euros.