Vande Lannote sorti de la tourmente?

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les socialistes ostendais cités dans le livre "L'empereur d'Ostende" mettant en cause des pratiques présentées comme contestables du ministre Johan Vande Lanotte, ont présenté dimanche leurs excuses pour l'impact qu'ont eu leurs propos.

OSTENDE Les mandataires socialistes ostendais cités dans le livre "L'empereur d'Ostende" mettant en cause des pratiques présentées comme contestables du vice-Premier ministre Johan Vande Lanotte, ont présenté dimanche leurs excuses pour l'impact qu'ont eu leurs propos. "Ils ont fait des déclarations qui sont sont apparues comme disproportionnées et blessantes", indique un communiqué publié par la section locale du sp.a.

Celle-ci s'est réunis dimanche en assemblée générale sous la direction du président du sp.a pour la Flandre occidentale, John Crombez - également secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale et fiscale. Les socialistes ostendais ont notamment discuté du livre "L'Empereur d'Ostende". Rédigé par des journalistes de la VRT, cet ouvrage évoque de possibles conflits d'intérêts dans le chef du vice-Premier ministre.

Tous les représentants du sp.a interviewés par les auteurs, Luc Pauwels et Wim Van den Eynde, ont déclaré dimanche que le livre cite des bribes de conversations qu'ils ont tenues, de manière "incorrecte ou tendancieuse".
"Mais tout n'était pas cité hors du contexte. Plusieurs personnes interviewées, dont Yves Miroir et Bart Bronders, souhaitent également s'excuser pour des déclarations qu'ils ont bel et bien faites", a indiqué M. Crombez, cité par le communiqué.

M. Vande Lanotte était également présent lors de la réunion de dimanche.
Selon M. Crombez, l'homme fort du sp.a ostendais reste "en bons termes" avec tous les mandataires socialistes et tous veulent désormais s'engager pleinement dans la campagne pour les élections communales du 14 octobre prochain.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner