Belgique

Une action coordonnée européenne a été menée lieu simultanément les 25 et 26 avril en Belgique, en Bulgarie, en France, aux Pays-Bas, en Roumanie, au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis.

Cette action a été coordonnée depuis le siège d’Europol par l’IRU (European Union Internet Referral Unit), qui fait partie de l’ECTC (European Counter Terrorism Centre).

Cette opération vise spécifiquement l’appareil de propagande (appelé AMAQ) de l’organisation terroriste État islamique.

Le parquet fédéral indique que l’objectif est de déstabiliser fortement ce dispositif et d’identifier et d’interpeller les administrateurs de ces serveurs en saisissant et en fermant les serveurs utilisés pour diffuser la propagande de l’EI sur Internet.

Des serveurs ont déjà été saisis et fermés en Bulgarie, en France, en Roumanie, aux Pays-Bas, au Canada et aux États-Unis. En Belgique, l’enquête est menée en coopération avec la police fédérale de Gand.