Belgique

Au moins deux guichetiers bruxellois avaient mis en place ce juteux business pour permettre le retour de Belges voulant quitter la Syrie…

La DH a récemment appris à bonnes sources que le trafic de vrais faux passeports mis au jour en décembre de l’année dernière au sein de l’administration de la Ville de Bruxelles (La DH du 11 janvier) était en réalité destiné au… retour de Belges voulant quitter la Syrie ! “15.000 à 20.000 €” : c’était la somme qui leur était facturée pour obtenir ce sésame permettant de regagner la Belgique ni vu ni connu ; comprenez : sans courir le risque de faire un détour par la case prison.

[...]

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.