Belgique

Le diamant. Une pierre rare qui fait rêver. A Ottawa, les souverains sont partis à la découverte de ce minéral précieux. Car, le Canada s'est rapidement imposé comme le troisième pays producteur mondial de diamants.

"Les diamants, au Canada, c'est un domaine qui s'est essentiellement développé ces 20 dernières années", John A. Ronsenhoj, directeur du Musée du diamant de Bruges et ingénieur des mines. "La découverte de mines au Canada est assez récente. Avant, c'était tout à fait inconnu, surtout dans la partie nord-ouest du pays où les conditions climatiques sont assez dures. Je dirais même que ça s'est développé il y a 15 ans. C'est le fruit d'un travail de recherche minière minutieux."

Trois mines de diamants importantes se trouvent dans le secteur nord-ouest : Ekati, Diavik et Gahcho Kué. "60 % de la production totale des mines – d'une valeur de près de 860 millions de dollars – passe par le marché du diamant à Anvers", indique l'Antwerp World Diamond Center.

L'ingénieur des mines qui dirige le musée du diamant brugeois ajoute: "On peut dire aujourd'hui que 10 % des diamants mondiaux proviennent du Canada. Avant, on retrouvait d'autres pays producteurs comme l'Australie, la Namibie, l'Afrique du sud, le Botswana... Ces dix dernières années, le diamant canadien a pris de l'ampleur."

L'Antwerp World Diamond Center fait savoir qu'il "n'a fallu que 10 ans au pays pour s'imposer comme troisième producteur mondial de diamants (en valeur). En 2016, le pays a produit près de 13 millions de carats de diamants pour une valeur totale de 1,4 milliards de dollars."

Ce sont essentiellement des diamants bruts qui transitent par Anvers, ajoute John Rosenhoj. Le diamant canadien est essentiellement utilisé pour sertir des bijoux, mais il y a aussi des diamnts utilisé pour l'industrie (couper, polir...). "Le diamant est le plus vieux minéral qu'on peut posséder. Ils ont entre 2 et 4 milliards d'années. Le problème du diamant est qu'on en consomme pus que ce qu'on en découvre. Il y a toujours des découvertes, mais la consommation annuelle est plus importante que celles-ci et on ne parvient pas toujours à renouveler les réserves." L'Australie, quant à elle, perdrait en importance.