Belgique

Alors que la N-VA s’écharpe avec la quasi-totalité (à l’exception du Vlaams Belang) des partis sur le pacte des migrations, la question taraude de nombreux citoyens : que contient-il de si explosif ?

Le 16 novembre, la N-VA avait déjà exposé en détail à nos confrères de la DH les raisons pour lesquelles le parti s'opposait à ce pacte. “On ne me fera pas croire qu’un Secrétaire d’État flamand (NDLR : Theo Francken) va régler les problèmes de migrations dans le monde”, assène Richard Miller, député MR et membre de la commission relations extérieurs où est débattu le pacte ce mercredi. “Le fond de ce dossier, ce que contient le pacte des migrations, est complètement passé à la trappe dans ce débat.”

Richard Miller, député MR, a donc répondu point par point aux arguments des nationalistes flamands. Pour expliquer, en substance, la raison pour laquelle le MR est favorable à ce texte.

(...)