Volcan : l'éruption et la colonne de cendre ont nettement diminué

Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les scientifiques ont cependant prévenu que de nouvelles éruptions, plus violentes, pouvaient se produire une fois que l'actuelle serait terminée


BRUXELLES L'éruption et la colonne de cendre crachée par le volcan islandais Eyjafjöll depuis mercredi ont nettement diminué, a affirmé lundi à l'AFP une géophysicienne islandaise.

"Actuellement, l'éruption a diminué nettement", a déclaré Bryndis Brandsdottir, sismologue au département de géophysique de l'Université d'Islande.

"Le volume de cendre (rejeté) a beaucoup baissé" et la colonne ne dépasse plus les 3000 m, soit moins de la moitié de ce qu'elle était au plus fort de l'éruption, a-t-elle ajouté.

Le géophysicien islandais Magnus Tumi Gudmundsson a confirmé à l'AFP que "le volcan avait généré moins de cendre au cours des dernières 36 heures qu'auparavant", même s'il continue de cracher en "pulsations".

Mais les données enregistrées par les sismographes à Reykjavik confirment le déclin de l'éruption, malgré les "tremblements" enregistrés dans la région, selon Mme Brandsdottir.

"L'océan Atlantique nord peut aussi produire des tremblements. L'augmentation de ces tremblements la nuit dernière est en partie liée aux forts vents du nord", a expliqué Mme Brandsdottir.

Les scientifiques ont cependant prévenu que de nouvelles éruptions, plus violentes, pouvaient se produire une fois que l'actuelle serait terminée. Ils craignent en outre que cette activité volcanique enregistrée toutes ces dernières semaines ne réveille le volcan voisin Katla, considéré comme bien
plus dangereux et qui sommeille depuis 1918.

L'Eyjafjöll a commencé mercredi dernier à cracher un immense nuage de cendre, quelques heures seulement après la fin d'une première éruption. Celle-ci, la première dans cette région depuis 1823 et la première en Islande depuis 2004, avait commencé le 21 mars sur les flancs du volcan et avait cessé un peu plus de trois semaines plus tard.

Depuis, le panache de cendre paralyse le trafic aérien européen.

© La Dernière Heure 2010

Publicité clickBoxBanner